Affiche JulieDB A6 HD

 

 

J’ai reçu des messages, eu des commentaires: « tu n’écris plus?! »

Je ne sais pas faire plusieurs choses à la fois, monotâche, certainement. Je n’ai pas le temps d’écrire, parce que ces dernières semaines, je dessine, je colorie, je rêve à des mots, bouts de phrases, dérisoires ou inspirants.

Je suis dedans.

La maison est devenue un atelier:  couleurs, pots, de grandes feuilles blanches, papier japonais, bloc aquarelle, gomme, crayon gras, pastels, stylos, encre, tout y passe.

Peu à peu un petit monde naît, celui de mes rêveries, de mes utopies, un univers feutré, doux, poétique et calme.

Une femme (un peu chamane) m’a dit: « vous êtes une personne calme et discrète ». J’ai pensé:  » non je ne suis pas comme ça », mais je crois bien qu’elle avait raison. Au fond, c’est là que je suis le mieux, dans mon atelier avec mon monde imaginaire, au calme. Mon bestiaire naïf. Mes bestioles, ce sont elles qui me soufflent des mots, parfois elles n’en veulent pas, parfois, elles refusent ceux que je veux leur coller.

Passage secret vers l’enfance?

Retrouver la créativité, le temps qui s’étire sans qu’on le sente passer, des heures qui filent comme des minutes, parce que l’on est bien, tellement pris dans le moment présent.

On écoute des émission culturelles, parfois France Musique, ou FIP, mais souvent c’est le Silence que l’on préfère parce qu’il murmure des choses secrètes, des mots et des phrases, des formes et des univers.

On part avec une idée mais Lui n’est jamais d’accord, il dirige notre main, on s’abandonne, il sait mieux que nous.

L’extase de l’abandon, une fois de plus.

 

Ces illustrations, vous pourrez les découvrir jeudi 8 juin, à la jolie galerie-boutique Ouvrage… 

Tout est nouveau, tout  a été créé pour cette exposition, ce lieu.

Petits mantras, car (presque toujours), il y a les mots, comme des incantations magiques, des messages pour vous, pour vivre avec, pour charger votre logis de douceur, de rêve et de poésie.

Mystique?

Evidemment! Je crois que les lieux se chargent de nous, de nos vies, de nos conversations, mais aussi de tous les objets, meubles, tableaux que nous y plaçons. Alors autant se donner toutes les chances d’être heureux en choisissant des objets qui parlent à notre âme. Je n’achète jamais rien « pour décorer »(je déteste d’ailleurs la « décoration »), chaque objet qui entre chez moi trouve une place, parce qu’il me raconte une histoire, ou porte la marque d’une personne que j’aime, me rappelle un souvenir, un bonheur, ou me bouleverse par ce que je le trouve beau, touchant, attachant, même si parfois parfois il est vraiment kitch (si vous pouviez voir mon mini gendarme de Saint-tropez en plâtre!).

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme- Qui s’attache à notre âme et la force d’aimer? »

Oui monsieur de Lamartine, je suis comme vous, un peu trop romantique, au sens littéraire du terme, c’est-à-dire, contre la raison, le pragmatisme, les pieds sur terre… et plutôt pour le mystère, le fantastique,  l’exaltation des  sentiments, du rêve, de la petite mélancolie…

 

Alors oui, bien sûr, mes dessins ne font pas exception à cette croyance, je les imagine comme des sortes de talisman, d’ex-voto pour remercier la fortune, la tenter, pourquoi pas?

 

 

Ces aquarelles ne prétendent rien, ne revendiquent rien, si ce n’est le discret souhait qu’elles vous apportent le bonheur qu’elles me procurent quand je les crée.

 

Abracadabra…

 

 

Je vous attends jeudi 8 juin pour la vernissage ( l’exposition se prolongera jusqu’au 22 juillet).

Un petit aperçu:

 coolparty2nidieunimaitreloveisexcatsy

Favoris

Capture d’écran 2015-01-19 à 09.33.44

la disparition des lucioles

  Ce n’est pas une histoire lumineuse que je vais vous raconter aujourd’hui, ma gorge est encore serrée de ce malaise palpable, de ce désespoir qui suintait des murs délabrés.... Lire la suite ...

delos17

Apollon, Délos et moi

  Elle se mérite, on n’arrive pas sur une île comme ça, par hasard, l’insularité est une démarche volontaire. Il faut la vouloir, la désirer. Prévoir, prendre ses dispositions pour... Lire la suite ...

myk1

Mykonos

  D’abord il y a le bleu, en bas, en haut, celui du ciel et de la mer, partout, sur les toits des églises, les portes, les volets et puis... Lire la suite ...

Somtimes

Un an après

  Un an déjà(ici)…   Je rentrais d’un merveilleux séjour à Edimbourg, la ville dans laquelle vivait ma soeur, une parenthèse enchantée, un moment de partage, de joie, de légèreté... Lire la suite ...

Abonnez-vous !

laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code