une parenthèse enchantée.

SKI0J’avais tellement besoin de ça, PARTIR.

 

Court-circuiter le quotidien, prendre du recul, vivre légèrement, en dehors de…

 

Vanina m’a proposé cette escapade, nous avons pris sa voiture, bravé les embouteillages, mais le temps passe si vite quand on est bien accompagné.  Les kilomètres défilent au rythme de nos rires, de nos confidences, légères et profondes: « tu ne le dis à personne mais… »; « je te jure qu’il m’a dit ça.. »; « tu le ferais toi? »;  le bonheur de se délester de son sérieux,  du quotidien qui pèse parfois, raboter les jours trop lourds, les responsabilités, voir les paysages changer au gré de notre fantaisie.

 

Rouler jusqu’au blanc, immaculé. Se taire un instant parce que cette beauté coupe le souffle.

 

L’esprit instantanément lavé par la pureté de ces montagnes qui nous enserrent.

 

Plonger dans cet écrin précieux, les sons étouffés par cette ouate qui  protège, rassure; le monde est loin désormais.

 

La nuit tombe, la motoneige vient nous chercher, l’aventure n’est pas si loin;  le froid pique nos joues, nos yeux s’écarquillent,  la vitesse fait couler quelques larmes, l’obscurité contraste avec le blanc de la piste, le refuge est en vue, petite lueur de conte de fées.

 

La chaleur du feu réconforte, les mets roboratifs;  prendre des forces, demain nous profiterons du grand air.

 

S’ennivrer de cet air justement, se saouler d’oxygène, skier jusqu’à ce que les cuisses brûlent, dépasser la douleur, parce que l’important c’est d’être là,  d’en profiter pleinement, descendre encore, le soleil nous redonne vie.

 

Un soleil indécent, presque brûlant, j’avais tellement besoin de ça…

 

Merci

 

ski2Ski-1ski4ski5Ski3

 

 

Favoris

Capture d’écran 2015-01-19 à 09.33.44

la disparition des lucioles

  Ce n’est pas une histoire lumineuse que je vais vous raconter aujourd’hui, ma gorge est encore serrée de ce malaise palpable, de ce désespoir qui suintait des murs délabrés.... Lire la suite ...

delos17

Apollon, Délos et moi

  Elle se mérite, on n’arrive pas sur une île comme ça, par hasard, l’insularité est une démarche volontaire. Il faut la vouloir, la désirer. Prévoir, prendre ses dispositions pour... Lire la suite ...

bhl

les aventures de la vérité

Les aventures de la vérité. Je suis sensible aux mots, chacun évoque, par sa sonorité ou par sa sémantique, une chose particulière. Ainsi « aventure » convoque immanquablement dans mon esprit vagabond,... Lire la suite ...

Capture d’écran 2015-01-24 à 11.24.07

on being a woman…

Je pense à vous, je pense souvent à vous, à ce que vous êtes, à ce que l’on a voulu faire de vous. Je m’interroge, je m’intéresse à votre bonheur,... Lire la suite ...

Abonnez-vous !

laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code