what would you love to experience next?

Madame liste, j’en ai des mètres et des mètres de ces mots alignés les uns à côté des autres… J’aime voir mes pensées prendre corps, les signes leur donnent vie, une vie qui ne m’appartient plus une fois enfermée dans quelques carnets rangés sur une étagère.

Parmi celles que j’affectionne il y a celle-ci, celle de mes rêves, celle qui matérialise ce que j’aimerais vivre, ce que je veux vivre dans un avenir plus ou moins rapproché:

What would you love to experience next?

– Vivre dans un pays anglo saxon, pendant une année (au moins).

– Voyager dans le monde entier pour écrire, partager mon écriture, confronter les idées.

– Vivre de mon écriture (m’y consacrer à plein temps).

– …

– …
– …

(je ne peux pas vous délivrer l’intégralité de ma liste… mais vous pouvez la compléter avec la vôtre…)

 

Nos rêves dessinent nos vies, nos vies dessinent nos rêves. Il ne faut pas oublier de rêver, faire fi de cette expression si souvent entendue « Non mais tu rêves, redescends sur terre! » Les fous, comme si une vie « terre à terre » pouvait nous apporter le bonheur, comme si renoncer à ses rêves ou renoncer à réaliser nos rêves était un gage de « sérieux ». Ce qui est sérieux c’est de vivre une vie épanouissante, une vie qui prend la forme de nos aspirations profondes…

 

Créer sa vie au lieu de la subir.

Dessiner nos vies, leur donner la forme que nous voulons. Ne pas hésiter à gommer, retoucher, magnifier l’esquisse jusqu’à ce qu’apparaisse la forme qui nous convient parfaitement.

Il suffit juste de le vouloir, de le décider et… d’y croire

 » Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité (…) et faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. » Antoine de Saint-Exupéry

Make it happen!

Favoris

Capture d’écran 2015-01-19 à 09.33.44

la disparition des lucioles

  Ce n’est pas une histoire lumineuse que je vais vous raconter aujourd’hui, ma gorge est encore serrée de ce malaise palpable, de ce désespoir qui suintait des murs délabrés.... Lire la suite ...

delos17

Apollon, Délos et moi

  Elle se mérite, on n’arrive pas sur une île comme ça, par hasard, l’insularité est une démarche volontaire. Il faut la vouloir, la désirer. Prévoir, prendre ses dispositions pour... Lire la suite ...

myk1

Mykonos

  D’abord il y a le bleu, en bas, en haut, celui du ciel et de la mer, partout, sur les toits des églises, les portes, les volets et puis... Lire la suite ...

Somtimes

Un an après

  Un an déjà(ici)…   Je rentrais d’un merveilleux séjour à Edimbourg, la ville dans laquelle vivait ma soeur, une parenthèse enchantée, un moment de partage, de joie, de légèreté... Lire la suite ...

Abonnez-vous !

laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code